Bal Renaissance

Samedi 18 Juin 2011:      Bal renaissance organisé par le groupe de musiques anciennes du Conservatoire Gabriel Fauré,  le Musée d’Angoulême, Via patrimoine et la Bibliothèque Municipale. Carantam avec Tirpouss & cie, est invité à y participer. 

André Thevet, tout un programme: Ci-joint en PDF  :Dépliant 1 Dépliant 2

Grandes découvertes, André Thevet, cosmographe angoumoisin du XVIe siècle

Le Musée et le conservatoire Gabriel Fauré du Grand Angoulême s’associent pour vous proposer des moments forts autour d’ André THEVET.

Ce jour à 11 h 00, concert par un ensemble de violes de gambe, Y. Saïtô, au musée.

Puis à 17 h 00, les cabinets de curiosité, conférence par Jean-François Tournepiche, au musée.

Ensuite à 18 h 30, les sauvages d’André Thevet, C. Duval et F. Monzani, concert du département de musiques anciennes, au conservatoire.

Enfin à 20 h 30, grand bal Renaissance avec les classes de C. Perragin et P. Grollier, aux ateliers Magelis.

Animations gratuites.

Article CL:  Richard TALLET

17 June 2011 | 04h00
Mis à jour | 07h47Loisirs

La Renaissance emballe Magelis

Demain soir, le bal Renaissance dans les ateliers Magelis est le point d’orgue de l’hommage à André Thevet, moine angoumoisin du XVIe. A voir aussi expos et conférences.

L\'ensemble I Diletti animera quelques-uns des moments musicaux de ce week-end, ainsi que le comédien Daniel Crumb.Photo Renaud Joubert

L’ensemble I Diletti animera quelques-uns des moments musicaux de ce week-end, ainsi que le comédien Daniel Crumb.Photo Renaud Joubert

Au son de la saqueboute ou du cornet à bouquin, l’esprit Renaissance flottera demain soir, à 20h, dans les ateliers Magelis à Angoulême. Avec un bal costumé, animé par une cinquantaine de musiciens. Point d’orgue festif d’un week-end consacré à André Thevet. Ce moine d’origine angoumoisine était le garde du cabinet de curiosités du roi François-Ier. «Un collègue du XVIe siècle», plaisante Jean-François Tournepiche, conservateur au musée d’Angoulême, co-organisateur des événements.

Pour lui rendre hommage, le musée s’est associé avec le conservatoire, Via patrimoine et la bibliothèque municipale. «J’avais un ouvrage de lui chez moi», raconte Catherine Duval, prof de musique au conservatoire et membre de l’ensemble I Diletti, qui donnera plusieurs concerts (voir programme ci-contre). L’ouvrage en question est tiré de «La Cosmographie des Roys», éditée en 1575 par le moine angoumoisin, suite à un long périple au Brésil, où il fut un des premiers occidentaux à découvrir la vie des tribus sauvages. «Et ici, au musée, nous avons l’édition originale», ajoute Jean-François Tournepiche. Il n’en fallait pas plus pour mobiliser les quatre structures autour de ce personnage.

Trois expositions ont été créées. Deux au conservatoire (sur les instruments de la Renaissance et sur André Thevet), la troisième est installée au musée et a été réalisée par la bibliothèque. Pendant trois jours, il y aura des concerts, des conférences et donc ce fameux bal, costumé. «On peut louer des costumes à Villebois-Lavalette. Une association en possède beaucoup (1)», aiguille Catherine Duval. «Mais nous accepterons tout le monde», rassure Jean-François Tournepiche.

«Le menu ne sera pas Renaissance, prévient la prof de musique. Mais brésilien, en rapport avec les voyages d’André Thevet. Nous serons là pour expliquer les pas de danses aux gens.»

Il y aura notamment la pavane, une danse de procession, mais aussi le branle des sabots. «En fait, toutes ces danses sont à l’origine de nos danses folkloriques», précise la spécialiste, faisant le distinguo avec la musique baroque, qui était à l’époque réservée à l’élite et a donné par la suite la musique et la danse classique.

(1) Les amis du patrimoine d’Horte-et-Lavalette. Tél.: 05.45.64.95.66.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*